تعديل

الاثنين، 28 مايو، 2012

Mauritanie : L’amical de magistrats soutient le président "limogé" de la Cour Suprême


L’amical des magistrats mauritaniens déclare l’entière solidarité de tous les magistrats mauritaniens à Seyid Ould Ghaïlan, président de la Cour suprême "limogé" par le chef du pouvoir exécutif.
Dans un communiqué parvenu à Alakhbar, l’Amical regratte et rejette en ce sens le fait qu’on empêche au symbole de la plus haute juridiction du pays de mener ses fonctions.
De même, l’amical salut le courage du président de la Cour suprême qui, selon lui, a refusé qu’on fasse atteinte à l’Independence de la Justice. Un refus qu’il qualifie de conforme à l’éthique à la déontologie ainsi qu’au caractère sacré du pouvoir judiciaire.
L’Amical renouvèle au passage son attachement au droit du président de la Cour suprême de poursuivre son mandat(5 ans) jusqu’à son terme. Et rappelle les dispositions du Statut de la Justice, en ses articles notamment 15 et 16 qui précisent l’impossibilité de limoger le président de la Cour Suprême.
Enfin, l’Amical exhorte les hautes autorités du leur pays, en particulier le président Mohamed Ould Abdel Aziz, en sa qualité de président du Conseil Supérieur de la Magistrature à respecter l’indépendance de la justice et à l’épargner des tiraillements de tout bord.

0 التعليقات:

إرسال تعليق